Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 00:13

Je pense qu’en France, la chose qui va le plus me manquer, c’est le petit massage du vendredi soir. Ce soir, c’est le dernier ! Pour l’occasion, avec Alban, on décide de faire pêter le combo spécial à 168 RMB, le massage de pied, et le massage du dos à l’huile. Petite appréhension sur le massage à l’huile car il y a possibilité de « dérappage », on verra bien. On enfile nos pyjamas à manche courtes…

Tout commence normalement, par le bain de pieds chaud parfumé à la cannelle. Suit la traditionnelle ouverture, le massage de molet à l’huile alcoolisée tiède, flambée entre les deux pieds… Ca me rappelle qu’un jour une masseuse a renversé la soucoupe et fait quelque peu flamber la serviette sur laquelle mes jambes reposaient. Sans stress, elle a étouffé le début d’incendie, à croire que ça se produit frequemment.

Le massage de pied se termine comme d’habitude, par le rinçage. A partir de là, c’est l’inconnu. On commence par nous faire quitter le haut du pyjama, alors que d’habitude, le massage a lieu avec le vêtement. Je m’allonge sur le ventre, met le visage dans le trou ergonomique et attend… Je ne sais pas ce qui se passe autour de moi, je patiente. Et d’un coup, ma masseuse me saisit le bermuda, et baisse l’élastique jusque sous les fesses. La, je suis pris par surprise, j’avoue que je ne m’attendais pas à ça.

J’imagine le décor, deux westerns guys avec la tête dans un trou comme des autruches, et les fesses à l’air entouré de deux masseuses chinoises. Sympa ! Enfin, on oublie vite l’embarras de la situation dès que le massage commence. Les masseuses utilisent parfaitement le fait que l’huile réduit les frottements et peuvent mettre tout leurs poids sur des zones creuses du dos tout en faisant des cercles… Mmm détente assurée. Un peu de crispation cependant pendant le pétrissage de fesses.

A la fin, toujours trop tôt, nos questions sur le nettoyage de l’huile trouvent réponse. Les filles nous mettent des petites serviettes humides super chaudes avec lesquelles elle prennent un malin plaisir à nous faire crier en les appuyant fort contre le dos.

En définitive, cette experience était intéressante, mais je crois que je préfère le massage traditionnel qui fait plus mal sur le moment, mais détend plus les jours suivants.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pakou
commenter cet article

commentaires