Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2009 7 06 /12 /décembre /2009 16:36
Ce dimanche, il fait super beau. C’est l’occasion rêvée pour visiter des lieux touristiques en exterieur. Je décide d’improviser un chemin qui passe par des vieux temples de Shanghai et Century Park à Pudong. Je commence par prendre le métro pas trop loin de chez moi pour faire une halte à un premier temple qui était fermé la première fois  que j’avais voulu le visiter. Il s’agit de Jian Temple. La plupart des lieux publiques ferment vers les 17h, cette fois, je décolle à 10h pour avoir une bonne marge de manœuvre.


Arrivé devant le temple, la première chose qui frappe, c’est le contraste entre l’architecture moderne des alentours et le temple lui-même. Une fois à l’interieur, on a conscience que de l’autre côté des murs, c’est la pleine ville, mais on se sent comme isolé. C’est un peu comme si on voyait la ville derrière une épaisse vitre.


Des gens viennent se recueillir, tandis que d’autres viennent en visiteur tout en respectant la tradition de bruler de l’encens ou se prêtent avec amusement au jeu d’adresse qui consiste à jeter des pièces à l’interieur de la grosse « théière » au milieu de la place.


Après avoir profité de la lumière surnaturelle que les buildings aux alentours envoient sur la place, je reprends le métro en direction du plus grand parc de Shanghai, Century Park. Il y a pas mal d’arrêts entre Jian Temple et Century Park. Je décide de chopper un siège. Un anglais me voyant assis au milieu de chinois dans le métro, pense que je suis un étranger « intégré » et me demande à quelle station il faut s’arrêter pour prendre le Maglev. C’est pas la première fois qu’un européen me demande sa route… Il faut dire que les chinois parlent très peu anglais, et quand ils parlent anglais, leur accent est difficilement compréhensible. Mais tout de même, c’est hallucinant que les gens en arrivent à demander des infos à ceux qui savent le moins…


Arrivé à Century Park, il faut prendre un ticket pour entrer. Je fais la queue, et comme d’habitude, je me fais griller par des gens. Il faut savoir que les chinois ne font pas la queue au guichet, ils se pointent en vrac et passent devant les gens qui ont déjà grillé la file d’attente.


En bref, il faut arriver en dernier pour être le premier servi… et il faut faire vite !
Le parc resemble… à un grand parc. Il y a une grande étendue d’eau, une partie réserve naturelle, et des grands prés. Les familles apportent souvent une tente, probablement  pour protéger les enfants du soleil.


Pour sortir, je prends la porte qui donne sur Century Avenue car il y a des buildings et une sculpture intéressante à photographier. Et la, ça loupe pas, je tombe sur une touriste chinoise qui me tourne autour pour au final me demander de prendre une photo d’elle devant la sculpture. « Excuse me, can you take picture ? he’s negaaaa here negaaaaa press… ».


Je reprends le métro pour aller visiter un autre temple dans le sud de Shanghai, Longhua Temple. Dès les abords, les toits revetissent leur chapeau anciens et une tour marque l’emplacement du lieu de culte.


Sur une des places, on retrouve la fameuse « théière » qui fait décidément bien marrer les chinois, peu importe le temple.


En plein milieu du temple, il y a des gens qui vendent des cookies. Je sais pas si c’est pour les touristes, ou si c’est des cookies religieux, en tout cas il commence à se faire faim, et ce grignottage fera très bien l’affaire.


Les encensoirs géant sont eux-aussi empreints de lueur divine.


Dernière escale, une cathédrale chrétienne que je n’ai pas le temps de visiter car il est déjà l’heure de fermeture des lieux publics. Sur le retour, j’achète pour 10 yuans de chataignes à une dame. D’ailleurs, je ne sais toujours pas ce que c’est que ces granules noirs dans lesquelles ils mettent les marrons pour les cuire. Ca doit être un truc réfractaire, qui diffuse la chaleur, mais le mystère reste entier.


Partager cet article

Repost 0
Published by Pakou
commenter cet article

commentaires